2 mars 2016 0 2415 Vues

L’IDSA retire ses directives

13 févr. 2016 – Après une décennie de controverses, l’Infectious Diseases Society of America (IDSA) a retiré ses lignes directrices pour le traitement de la maladie de Lyme, d’abord publiées en 2006, de la National Guideline Clearinghouse (NGC). Les patients et les activistes de Lyme demandent maintenant au CDC (Center for Disesases Control) d’emboîter le pas et de supprimer les références aux directives de l’IDSA de toutes les publications du CDC.

Au cours d’un téléthon les 26 et 27 Janvier 2016, les patients et les activistes de plus de 45 Etats ont demandé à leurs représentants et sénateurs au Congrès de contraindre le CDC à mettre fin à son traitement préférentiel des IDSA et d’enquêter sur la façon dont les conflits d’intérêts ont influencé la politique fédérale sur Maladie de Lyme.

La prise de position durant le téléthon a décrit comment le CDC fournissait un traitement préférentiel à l’IDSA en favorisant les directives du consensus de 2006 de l’IDSA pour la maladie de Lyme tout en empêchant l’information du public sur les lignes directrices plus récentes et plus complètes (2014) de la International Lyme and Associate Diseases Society (ILADS).

Selon Allison Caruana, co-fondateur du groupe de défense des patients Mayday Project Lyme, « Cela fait 40 ans que la maladie de Lyme a été identifiée, et le CDC n’a pas réussi à protéger la santé publique et n’a fait qu’empirer les choses en approuvant des directives de traitement obsolètes qui dénaturent la science et restreignent l’accès aux soins pour les patients souffrant de maladies chroniques « .

Contrairement aux directives de ILADS, celles des IDSA ne respectent pas les normes de l’Institute of Medicine (IOM) des normes créées pour le développement des guides de pratique clinique digne de confiance, ou avec le classement de l’évaluation des recommandations, le développement, ou le Groupe spécial d’évaluation standard pour note des preuves et des recommandations (GRADE).

« Le plus plus troublant, » dit Caruana, « c’est que les responsables des CDC qui fournissent le traitement préférentiel sont également membres de l’IDSA, l’organisation bénéficiant de ce traitement préférentiel, dans un conflit d’intérêt flagrant et de longue date. »
Caruana souligne que le traitement préférentiel de l’IDSA par le CDC viole les normes de conduite éthique des membres du comité, qui stipule:  » Les employés doivent agir de manière impartiale et ne pas donner un traitement préférentiel à toute organisation ou individu privé »

En réponse au refus de la CDC de mettre fin à son traitement préférentiel de l’IDSA, Le Projet Mayday a prévu un rassemblement de solidarité les 19-20 mai au siège de la CDC à Atlanta.

À propos du projet Mayday

Le projet Mayday a été formé par un groupe de bénévoles qui ont été touchés par la maladie de Lyme. Mayday milite pour des tests plus précis, de meilleures lignes directrices, l’amélioration de l’accès au traitement, l’amélioration de l’éducation pour les médecins, et plus de fonds pour la recherche.

Pour plus d’informations, visitez le: www.themaydayproject.org

Manifestation de solidarité du Mayday Project:

www.facebook.com/events/1679265858981016/

Previous Témoignage d’un proche de malade : quand généralisera-t-on en France les tests plus performants utilisés couramment à l’étranger ?
Next Vannes. La Lyme chronique, maladie encore méconnue