Vers la fin du consensus de 2006 ! Une avancée juridique majeure dans la défense des médecins poursuivis : LYMACTION communique

COMMUNIQUE DU LYMACTION

Cellule de Défense des Médecins

Une Avancée Majeure

Dans le cadre des poursuites disciplinaires engagées contre eux, la pratique de deux médecins en matière de prise en charge de la maladie de Lyme a été validée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins de Paris.
Il est enfin admis une évolution des pratiques en la matière.
La conférence de consensus du 13.03.2006, dont la validité a été remise en cause sur le plan juridique à la suite de nos actions et initiatives, a donc été formellement écartée.
La procédure se poursuit pour les autres points étrangers à la prise en charge du Lyme, de sorte qu’aucune condamnation définitive n’a été prononcée.
La défense de ces médecins, construite depuis plusieurs années, a été enfin entendue !
Sont ainsi confortés le travail conduit par la cellule de défense des Médecins au sein du Lymaction et l’implication des praticiens mis en cause ainsi que leurs soutiens.

Cette défense se maintient et se renforce.

Elle est d’autant plus essentielle dans le contexte que chacun connait.

Elle appelle plus que jamais à une cohésion sans faille !

Pour LYMACTION

Catherine FAIVRE* & Julien FOURAY

*Catherine FAIVRE est la référente au sein du LYMACTION de la Cellule de Défense des Médecins

Previous Avancée de la recherche sur les bactériophages : appel urgent du Dr Teulières
Next Les avancées thérapeutiques de la phagothérapie, une arme sérieuse face à l'antibiorésistance