VIDEO : La situation au Québec

Points essentiels : 

– 20% des tiques infectées. Pas de statistiques pour tous les cas avérés

– En 2015 :le Québec a recensé 159 cas alors qu’aux USA, on en recensait 300000 nouveaux.

– Diagnostics et tests officiels pas fiables. Traitements inadéquats.

Ecouter la partie sur les tests à  partir de la minute 23 ; dénonciation de l’Elisa et du protocole de détection.

– Témoignages de malades sur l’errance diagnostique et les diagnostics erronés ( SEP, fibromyalgie…) ; nombreuses prises de position de médecins.

– Les labos privés ont leur propre protocoles et modifient les seuils (sans être apparemment inquiétés).

– Minute 37 : Supériorité de la médecine vétérinaire en matière de test : diagnostic fiable presque immédiat à 40 euros pour un chien, 1000 dollars pour un humain  au bout de 3 semaines.

Previous ILADS 2017 - European Conference – Paris, France
Next Annonces de conférences avec le Pr Montagnier