8 avril 2019 0 213 Vues

LSF soutient le courrier de France Lyme et déplore les agissements inadmissibles et malhonnêtes

  • du Professeur Salomon, Directeur Général de la Santé, qui se doit d’être intègre et qui pourtant ne l’est pas (voir son courrier du 17/09/18 transmis 4 jours avant le dernier COPIL) !

Dans sa lettre :

– il avoue l’échec d’une année de discussions des sociétés savantes

– puis il “passe la main” à la SPILF dont on connaît la lettre secrète qui a fait faire marche arrière à la HAS avec retour à la case 2006.

– Il prodigue des conseils à la SPILF

– puis cite même ses exigences !

– Enfin il fixe une date buttoir pour l’aboutissement du travail.

Et les autres sociétés savantes dans tout cela ? Laissées sur le bord de la route ?

  • de Monsieur Tattevin, Président de la SPILF, en particulier lorsqu’il présente le courrier du Professeur Salomon comme étant “une mission” que lui a confiée la DGS.

Notre association LYME SANS FRONTIERES prie Madame Le Guludec, Présidente de la Haute Autorité de la Santé, de bien vouloir transmettre un courrier à tous les sénateurs et députés pour les informer de cette manipulation.

Armelle CAYUELA

Présidente de Lyme sans frontières

Previous 600 personnes en 2 jours pour 3 conférences dans le Haut Rhin(68)
Next Communiqué inter-associatif Lyme concernant le Plan National