Une première à STRASBOURG !

Mardi 20 novembre 2018 Viviane SCHALLER vice présidente et Chantal BAUMERT secrétaire de LSF ont été sollicitées par  un groupe de 11 étudiants et leur professeur Christian Bonah pour une table ronde de 2 H au CIARUS de Strasbourg, à laquelle elles se sont volontiers rendues.

Ces étudiants étaient  pour  un tiers: étudiants de la faculté de  médecine ou internes/médecins généralistes/ spécialiste en néphrologie, et pour les autres deux tiers, étudiants aux profils variés,  sortant de l’Institut d’études politiques, titulaires  d’un master 1  en Droit public et Droit privé, en relations internationales, ou encore en Droit et administration publiques, ou en sociologie etc.

Tous suivent une formation commune : un Master 2  de “Santé, environnement et politique” (Master de Science politique) avec le Pr Bonah et travaillent en interdisciplinarité sur la maladie de Lyme dans toutes ses dimensions : médicale, politique, sociologique, environnementale.

Leur objectif : écouter une pluralité d’interlocuteurs, lire un échantillon diversifié de publications nationales et internationales traitant du sujet  pour essayer de se forger des idées claires sur la controverse autour de la maladie de Lyme et sur les difficultés rencontrées lors de leur prise en charge médicale par les personnes se suspectant être atteintes de cette maladie.

De nombreuses questions ont été posées, témoignant de l’information acquise des étudiants en la matière avant cette rencontre ainsi que de leur ouverture d’esprit.

Cette rencontre a été intéressante : abordant des détails tant historiques qu’ immunologiques ou sociologiques.

Espérons que cet esprit d’ouverture fasse des émules !

Previous Interview d'un représentant de malades Pierre HECKER dans le groupe de travail de la HAS à propos des "recommandations de bonne pratique de la HAS".
Next LYME, UN COMBAT DE KILLIAN LE GUYADER