24 mai 2019 1 1025 Vues

HOMMAGE A RAQUEL LOPEZ-MARTINEZ

Raquel était une belle personne, jeune, intelligente, et pleine de vie.

Elle était devenue vice-présidente de LSF au début de l’année 2017. A ce titre, et forte de sa qualité d’ingénieure, elle avait  rédigé pour les adhérents de LSF un rapport sans précédent sur « Le coût de l’errance médicale » évoquant des personnes comme elle non diagnostiquées « Lyme » faute de fiabilité des tests et des soignants. Elle avait dû attendre cinq années avant de pouvoir bénéficier d’une prise en charge adaptée.

Ce rapport est remarquable dans sa rigueur et sa précision, et donne la mesure de l’irresponsabilité de nos « experts » en France qui imposent des réglementations absurdes.

Pour lui rendre hommage, LSF publiera ce rapport, qu’elle a rédigé en 2017, dans un prochain numéro de « LYME ACTU ».

 

Le Bureau de LSF ~ mai 2019

Previous Maladie de Lyme...Scandale sanitaire ?
Next Lettre ouverte de Christèle DUMAS atteinte d’une forme sévère de la maladie de LYME, adressée au Professeur Jean-Paul STAHL et à la SPILF suite à la conférence sur Maladie de Lyme à Valence 20 mai 2019