Le test des intolérances alimentaires : une thérapie incontournable

La grande santé.com

On peut aujourd’hui connaître, grâce à une simple prise de sang, les aliments qui sont toxiques pour chaque individu. Autrement dit, on sait établir pour chaque personne sa carte d’identité alimentaire, son profil unique d’intolérances alimentaires. Hippocrate disait : l’aliment sera ton médicament. Il avait raison, mais aujourd’hui il faudrait ajouter : … et, selon ton immunité, ton poison. Ainsi, en évitant les aliments qui nuisent à votre organisme, vous retrouverez un appareil digestif idéal et, par voie de conséquence, vous diminuerez de façon notable les autres symptômes et maladies chroniques qui vous embarrassent : pathologies dermatologiques, respiratoires, gynécologiques, auto immunes, psychosomatiques… Prenons des jumelles, tournons-nous vers le passé et penchons-nous un instant sur une mini vision de notre histoire alimentaire, une vision toute personnelle.

Lire la suite sur le site lagrandesanté.com

Previous Transmissions de la maladie de Lyme autres que par une piqûre de tique. Document HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) février 2016
Next Agissons pour protéger nos lanceurs d'alerte partout en Europe !