Prévention des encéphalites à tiques : vaccins en rupture de stock.

DNA /SANTÉ  18/07/18

Piqûres de tiques : les vaccins pour enfants en rupture de stock

Deux vaccins qui permettent de prévenir les encéphalites à tiques chez l’enfant et l’adulte ne seront pas remis à disposition avant le 30 juillet, indique l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Si vous partez en voyage dans des pays à risque cet été, attention. Deux vaccins qui permettent de prévenir les encéphalites à tiques chez l’enfant et l’adulte sont en rupture de stock au moins jusqu’à fin juillet, selon le communiqué de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), que rapporte Europe 1.

Il s’agit des vaccins Ticovac 0,25 ml enfant, plus disponible depuis le 9 juillet, et 0,5ml adulte, en rupture depuis le 23 juin, fabriqués par le laboratoire américain Pfizer. La remise à disposition de ces produits n’est pas prévue avant le 30 juillet, indique l’ANSM.

En cas d’extrême urgence, il existe néanmoins “des stocks très limités réservés uniquement à des besoins médicaux urgents”, disponibles sur demande auprès du laboratoire Pfizer, précise ce dernier.

Pour les adultes, le vaccin concurrent du Pfizer, Encépur, des laboratoires GlaxoSmithKline, est lui encore disponible en pharmacie, et peut être injecté à partir de l’âge de 12 ans.

L’encéphalite à tiques, qu’est-ce que c’est ?

L’encéphalite à tiques est transmise par la piqûre de cet arachnide. Elle peut provoquer des infections graves du cerveau ou de la moelle épinière et des méninges.

La vaccination contre cette maladie virale est recommandée par les autorités françaises si vous vous rendez “en zone rurale ou boisée dans les régions d’endémie (Europe centrale, orientale et septentrionale, nord de l’Asie centrale, nord de la Chine, nord du Japon) du printemps à l’automne”, Suisse, Allemagne, Suède, Finlande et Grèce notamment. En revanche, elle n’est pas obligatoire si vous restez dans l’Hexagone.

 

 

Previous Les cas de méningo-encéphalites et de borréliose explosent en Suisse !
Next Emission belge "La vie du bon côté" consacrée à la Maladie de Lyme