4 octobre 2014 0 10561 Vues

TIQUES ET FRANCE

Valérie OBSOMER, bio ingénieur et Docteur en Sciences Agronomiques, est spécialisée dans l’analyse des risques environnementaux.

Depuis une quinzaine d’années elle étude la propagation de l’épidémie de maladies vectorielles à tiques.

Après avoir secoué la Belgique en juillet 2013 par la révélation d’une propagation massive de ces maladies – quoique totalement déniée ou inconnue – Valérie a ainsi cartographié son pays, puis les Pays- Bas, étayant ainsi scientifiquement ses dires.

C’est maintenant le tour de la France d’être dans le collimateur de la scientifique!

Cette jeune femme talentueuse et pleine d’humour – belge, bien sûr – se propose d’évaluer la propagation de l’épidémie dans notre pays.

Pour ce faire, elle a conçu un outil-questionnaire interactif permettant à chacun de signaler l’ (les) endroit(s) où il/elle s’est ( se sont) fait mordre par une tique. Ce qui permet de renseigner la carte de France avec des informations assez réalistes sur la prévalence de l’infestation.

Le questionnaire se fait en ligne

L’on peut aussi, en cliquant sur un département, obtenir la liste des endroits cités comme « abondants en tiques » par les participants de l’enquête.

Afin d’aider Valérie dans cette étude, jamais faite à ce niveau-là par les Autorités de Santé mais pourtant indispensable à la démonstration de la propagation de la maladie, nous vous invitons à participer à l’enquête.

 

visuel_ENQUETE_Tiques_France_small

Pour ce faire, rendez-vous sur:

https://sites.google.com/site/tiquesfrance

Suivez les instructions, et… répondez au questionnaire en ligne!

Ainsi, vous participerez à la reconnaissance de l’infestation en France.

Et pour aller plus loin, merci de lire le fichier joint rédigé

par Valérie OBSOMER      CommuniqueTekentiques

 

Previous RALLYE CAP FEMINA AVENTURE
Next SALON VIVEZ NATURE - PARIS - 20 octobre 2014