17 juin 2019 0 1911 Vues

L’ampleur du scandale sanitaire et tous les questionnements qui en découlent

Un grand merci aux auteurs de cet excellent reportage!

Le bureau de LSF

Maladie de Lyme : la loi du silence

Enquête réalisée par Arnaud de La Taille, Elisa Huet et Chloé Mercier

Diffusée en exclusivité à l’Atlantic Ciné (Saintes) le 8 juin 2019

Contact : mrcrchloe@gmail.com

Ce reportage de 25 minutes est percutant. Il met en évidence l’ampleur du scandale sanitaire et tous les questionnements qui en découlent. Les réalisateurs nous expliquent : “Avant le mois de mars, Lyme n’évoquait pas grand-chose pour nous. A nos yeux, il s’agissait d’une maladie peu commune transmise par les tiques et qui pouvait engendrer quelques complications. Mais nous étions loin de nous imaginer l’omerta qui régnait autour de la borréliose. En quelques semaines nous avons rencontré des malades, des associations, des médecins, des biologistes, des députés… chaque entretien accentuait clairement les zones d’ombre qui gravitent autour de Lyme : problèmes de diagnostic, dépistages défaillants, désaccords sur la définition, les traitements et les modes de transmission. Pour respecter notre éthique journalistique, nous avons tendu le micro à tous ces acteurs, quelque soit leur point de vue sur le sujet. Nous avons ainsi voulu comprendre pourquoi les personnes qui tentent d’alerter les pouvoirs publics sont placées sous silence ? Pourquoi ne pas accorder de budget à la recherche alors que nos voisins européens le font ? Pourquoi les pouvoirs publics peinent à s’accorder sur cette maladie ? Pour cela, nous nous sommes documentés, nous avons fouillé, questionné, pour essayer d’enfin mettre en lumière tous les débats que les pouvoirs publics refusent d’ouvrir. Ce reportage ne résout pas la question du Lyme en France, mais il a pour but de faire avancer le débat afin qu’une solution soit enfin trouvée. Nous sommes honorés de vous présenter notre travail lors de cette diffusion exclusive”.

Previous Une vingtaine de sociétés savantes, opposées à l’avis de la Haute Autorité de Santé, ont publié leurs propres recommandations - Le Progres - 06/06/2019
Next Communiqué de Presse n°1/2019 du 17 juin du Mouvement Ensemble Contre Lyme pour l'Appel au Rassemblement national citoyen Pacifique du 3 juillet 2019