5 août 2019 0 1856 Vues

URGENCE petition : Monsieur le Président, protégez-nous en vous attaquant à la maladie de Lyme !

Nassera FRUGIER a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron, Président de la République française.

Amis randonneurs, amis forestiers, amis sportifs, amoureux de la nature, jeunes parents, …

J’ai envie que la nature reste pour nous tous et pour nos enfants une joie de tous les instants, une découverte, un repos…

Je vous le dis en connaissance de cause, vous devez apprendre à vous méfier des tiques et à vous protéger de la maladie de Lyme.

Ma vie est en effet devenue un enfer en 2010 à cause de cette bestiole… J’ai alors vécu 5 ans de non-vie, devant cesser de travailler tant les douleurs et le brouillard cérébral étaient devenus maître de moi, trimbalée de spécialiste en spécialiste, d’hôpital en hôpital, sans résultats… Puis en 2015, un médecin a pensé à une forme très sévère de maladie de Lyme et j’ai alors commencé à remonter très lentement la pente grâce aux traitements antibiotiques prolongés qu’il m’a prodigués, mais je sais que je vais conserver de lourdes séquelles, à vie, car le système de santé français n’a pas su me diagnostiquer à temps.

Je ne me plains pas. J’ai la chance d’être très entourée par mon mari et mes deux enfants et mes amis du Doubs, mon département de cœur. Sans eux, vous ne me liriez pas aujourd’hui… Mais je suis une privilégiée finalement et je pense à cet instant à tous ceux qui sont encore dans l’errance diagnostique, qui sont seuls et démunis, ou qui sont partis trop tôt… A 50 ans, j’ai décidé de témoigner et d’agir.

Je connais très bien le dossier Lyme et je viens de lancer un mouvement citoyen (#EnsembleContreLyme) pour gagner le combat contre cette maladie. Je l’ai fait avec d’autres citoyens engagés (Valérie Colom-Bisbal, Christèle Dumas-Gonnet, Matthias Lacoste et Bertrand Pasquet) qui apportent chacun leur pierre à l’édifice.

Il y a URGENCE car le Ministère de la Santé a décidé pour l’instant de mettre la poussière sous le tapis en refusant d’entendre les centaines de médecins en France qui lui disent que la maladie de Lyme est une maladie potentiellement très grave et invalidante et que le scandale sanitaire est près d’exploser.

Les tiques se propagent tous azimuts en France. Il n’y a plus de région préservée. Les tiques envahissent nos forêts, nos campagnes et nos jardins. Entre 15 et 50% des tiques sont infectées par la bactérie qui donne la maladie de Lyme.

Conséquence : la maladie explose en France. Avec 3 fois plus de cas qu’il y a 7 ans et avec une hausse extrêmement préoccupante en 2018 : + 50% de cas estimés par rapport à 2017.

68 000 cas par an d’après le Gouvernement : c’est énorme, mais c’est en fait bien plus d’après les associations de patients qui de longue date savent que l’on peut avoir une maladie de Lyme malgré un test de dépistage négatif.

-> Bonne nouvelle : sachez qu’une maladie de Lyme se guérit dans 85% des cas par trois semaines d’antibiotiques.

-> Mauvaise nouvelle : dans 15% des cas, on parle de forme sévère ou chronique, et là cela devient une grosse galère car l’on enchaîne et l’on cumule alors des symptômes articulaires, neurologiques et bien d’autres encore. Je le sais trop bien…

Ne vous gâchez pas la vie. Faites attention aux tiques et aidez-moi, en signant cette pétition, à dire à Emmanuel MACRON qu’il doit donner une impulsion forte pour permettre de nous protéger de cette maladie.

Je lui demande de me recevoir à l’Elyséeavec les co-fondateurs du mouvement citoyen #EnsembleContreLyme, afin que nous lui présentions la situation dans toute sa gravité.

Notre constat est en effet sans appel et nous tirons la sonnette d’alarme :

  • 50% de cas en plus en 2018 par rapport à 2017, avec les enfants comme première population à risque
  • les tests de dépistage sont très peu fiables
  • le corps médical est déchiré et aucune offre de soins satisfaisante n’est proposée aux patients ; pire, un groupe de médecins infectiologues, puissamment financé et soutenu, mène un combat sans merci pour nier la gravité de la maladie
  • nous savons que des risques existent concernant d’autres modes de transmission de la maladie (de la mère à l’enfant, par transfusion sanguine, par voie sexuelle, …) et nous voulons des clarifications
  • etc

Par dizaines, des députés et des sénateurs courageux ont décidé de nous rejoindre.

Mais l’URGENCE impose d’accélérer la prise de conscience et d’envoyer à Emmanuel MACRON un appel clair et puissant : « Ecoutez les malades souffrant des formes sévères, écoutez les associations qui depuis plus de 10 ans sur le terrain se battent envers et contre tout pour aider les malades, écoutez les grands spécialistes français comme le Pr Perronne et les médecins spécialisés Lyme, ils vous diront la réalité, ils vous parleront des souffrances, des suicides, des espoirs, des entraves qu’ils subissent. »

Nous attendons de vous, Monsieur le Président de la République, qu’après nous avoir reçus vous lanciez un nouveau plan stratégique interministériel sur la maladie de Lyme, tenant compte enfin de la réalité de la situation et des attentes fortes des malades.

Notre combat est juste.

Je ne veux pas que mes enfants puissent un jour attraper cette maladie qui m’a gâché la vie.

Aidez-moi.

Aidez-vous

Nassera Frugier

Pour signer et partager:

http://chng.it/yncymns5

Previous URGENCE petition : SAUVEZ LES MALADES DE LYME !
Next Assemblée Nationale du 25 septembre 2019 - Proposition de loi N° 2258 : Reconnaissance de la chronicité de la maladie de Lyme