Effet clinique et microbiologique de l’hydroxychloroquine et azithromycine

« HYDROXYCHLOROQUINE – AZITHROMYCINE »

Etude observationnelle du 27 mars 2020 (Version 1)
IHU – Méditerranée Infection, Marseille

Lien original (en anglais) : https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-IHU-2-1.pdf

Traduit aimablement par Sandra pour le Collectif Lyme TEAM

Résumé

« Nous avons besoin d’un traitement efficace pour guérir les patients COVID-19 et pour diminuer la durée de portage du virus. Chez 80 patients hospitalisés recevant une combinaison d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, nous avons noté une amélioration clinique chez tous les patients sauf un de 86 ans décédé et un patient de 74 ans toujours en unité de soins intensifs. Une chute rapide de la charge virale nasopharyngée testée par qPCR a été notée, avec 83% de négatifs au jour 7 et 93% au jour 8. Les cultures virales des échantillons respiratoires des patients étaient négatives chez 97,5% des patients au jour 5. Cela a permis aux patients de sortir rapidement des services hautement contagieux avec une durée moyenne de séjour de cinq jours. Nous pensons que d’autres équipes devraient évaluer d’urgence cette stratégie thérapeutique rentable, à la fois pour éviter la propagation de la maladie et pour traiter les patients le plus tôt possible avant que des complications respiratoires irréversibles graves ne se manifestent. »

Télécharger le document en PDF
Previous Déclaration publique du Professeur Christian Perronne et confrères
Next Le point de vue du Pr Christian Perronne, chef du service d’infectiologie à l’hôpital universitaire de Garches (92)