Le cri de Sophie, adhérente LSF, suite à l’article “On a construit une maladie” du Dr Hansmann paru dans les Dernières nouvelles d’Alsace le 3 octobre dernier.

« Centre national de référence de la maldie de Lyme » Eh bien , ça fait peur !

Je fais référence à l’article « On a construit une maladie » paru dans les DNA du 03 octobre dernier.

Les propos du Pr Hansmann sont une double insulte :

Une insulte aux malades : je veux bien être la 1ère d’un long cortège de malades de Lyme qui pourront témoigner qu’en cas d’infection ancienne, le traitement antibiotique de 3 semaines prévu en France ne permet pas de guérir.

Une insulte aux médecins, allemands par exemple, qui appliquent un protocole incluant des antibiothérapies prolongées (plusieurs mois) avec succès et guérison de nombreux malades.

Enfin il convient de rappeler qu’il ne s’agit pas de « symptômes attribués à une piqure des années plus tard » mais bien d‘une infection bactérienne transmise par une tique contaminée: infection bactérienne, comme une tuberculose ou une syphilis, maladies dont on guérit rarement juste en « laissant passer du temps ».

C’est à cause de raisonnements tels que celui présenté dans cet article du 03 octobre que des milliers de malades sont victimes d’erreurs de diagnostics ou d’errance médicale pendant des années, alors qu’ils souffrent de troubles neurologiques invalidants et de douleurs pour certaines insupportables.

Les malades de Lyme sont quand même parmi les seuls patients en France auxquels on refuse des traitements, au demeurant peu coûteux, au prétexte qu’ils ne conduisent peut-être pas dans 100% des cas à la guérison.

 

Sophie S. 09/10/2018

Previous Portail de signalement de la DGS
Next Maladie de Lyme : "des tests réalisés en Allemagne n'ont aucune valeur" Pr Yves Hansmann