25 mars 2015 0 5792 Vues

Scandale et lobbying autour de la maladie de Lyme

Le 19 novembre 2014, Willy Burgdorfer s’éteignait à l’hôpital d’Hamilton, dans le Montana, à 89 ans. Ce scientifique a donné son nom à une bactérie, qu’il a identifiée en 1982, Borrelia burgdorferi (Bb). Cet agent pathogène transmis par les tiques est responsable de la borréliose de Lyme, caractérisée aux États-Unis dans les années 1970 dans la ville de Lyme (Connecticut). Extrême fatigue, douleurs articulaires, paralysie faciale, voire perte de l’usage des membres dans les cas les plus graves figurent dans le tableau clinique.

Lire la suite

Article paru le 17 mars2015 Altermonde-sans-frontières

Previous LYME SANS FRONTIERES évolue et se modernise.
Next Tiques et maladie de Lyme